Alytaus ,,Volungės'' pagrindinė mokykla
Turinys
Žurnalo komentarai
Informacijos puslapis
Į redakciją

Prisijungę vartotojai: 5 (0 registravosi)
My SQL says: Duplicate entry '14302343' for key 'PRIMARY'.
Motivé(e) ? Démontrez-le pendant l’entretien
Rodyti originalaus dydžio paveikslą.
Difficile de démontrer sa motivation dans un CV ou la lettre qui l’accompagne, même s’ils sont minutieusement argumentés… Et pour cause, la motivation passe principalement par la communication non-verbale (la gestuelle, le comportement, etc.). C’est lors de l’entretien d’embauche que vous devrez la rendre palpable, et faire en sorte que le recruteur la ressente.

Détendez-vous

Quel rapport entre détente et motivation ? C’est simple. Si vous vous laissez envahir par le stress et que vous vous liquéfiez dès la première question, vos émotions prendront le dessus et vous empêcheront d’argumenter. « La peur mange la motivation. Pour certains recruteurs, tester la motivation, c’est chercher à voir ce que le candidat a dans les tripes. Hors de question de flancher dès qu’on se fait un peu titiller », insiste Hubert Campan, consultant en management pour Momentae Consulting.
Par ailleurs, s’il sent que vous n’êtes pas correctement préparé, le recruteur vous classera automatiquement parmi les « peu motivés ». Mieux vaut passer pour un professionnel de l’entretien d’embauche, que d’avoir l’air de subir un interrogatoire. Car subir rime avec passivité, certainement pas avec motivation.

Motivé = ponctuel, attentif et préparé

Premier point : arriver à l’heure, c’est arriver 5 minutes en avance. Et c’est déjà une preuve de motivation. Second point, vous devez absolument vous présenter avec un CV et le proposer. La question n’est pas de savoir si le recruteur en a besoin : en agissant ainsi, vous faites juste passer le message « je suis là pour donner et en plus, je suis organisé ». Ensuite, durant l’entretien :

> Écoutez votre interlocuteur et laissez-vous attirer dans son monde à lui, en adaptant votre attitude à la sienne. S’il est souriant, souriez. S’il est d’humeur à plaisanter, plaisantez avec lui. S’il parle fort, rangez votre voix fluette au placard et montez le volume. Rebondissez sur ses propos, posez des questions. Bref, montrez l’intérêt que vous portez aux missions proposées, votre adaptabilité, et votre réactivité.

> Ne laissez pas votre corps raconter n’importe quoi : « celui qui s’adosse à sa chaise a tout perdu. Les recruteurs se servent énormément du « body language » et le placement du buste est très important en l’occurrence », explique Hubert Campan. Se pencher en avant vers le recruteur est l’un des nombreux messages non-verbaux que votre corps envoie. Il signifie que vous êtes intéressé. Si vous êtes penché en arrière, vous créez au contraire une distance, voire une attitude de défense.

Laissez une excellente impression

Votre poignée de main doit être franche et ferme. Par elle aussi, vous faites passer le message : « je suis motivé ». Ne tendez pas votre main mollement, saisissez celle du recruteur et serrez-la un peu fort, regardez-le droit dans les yeux et souriez. Cela signifie : « je suis tellement content de cet entretien, j’ai vraiment envie de décrocher ce poste ! »
Enfin, un email de remerciement, dans lequel vous rappelez les deux raisons pour lesquelles le poste vous intéresse, est toujours apprécié. En plus d’être une marque de motivation, cela laisse une trace de vous dans l’esprit du recruteur.
Pokalbis-entretien Pokalbis-entretien
Naudingi patarimai
Motyvaciniai laiskai Motyvaciniai laiskai
Kam reikalingas, laisko dalys, klaidos
Lankytojai:905
Reitingas: (4 vertintojai)
Sukūrimo data:02/27/08
Paskutinieji pakeitimai:04/21/08
Įvertinkite šį straipsnį:
Komentarų dar nėra.
My SQL says: Duplicate entry '14302343' for key 'PRIMARY'.
Impressio eJournal © 2021 Alytaus ,,Volungės'' pagrindinė mokykla Perjungti į Bibliotekos lygmenį